Stratégie et planification de la gestion d’inventaire des pièces : pourquoi cela est indispensable

Disposer d’une stratégie complète est toujours essentiel, que votre organisation vienne de lancer son programme de gestion d’inventaire des pièces (RIM), ou que votre solution en interne ne soit plus adaptée. Il s’agit de comprendre ce qu’un programme RIM efficace implique, pourquoi c’est aujourd’hui essentiel aux OEMs, et à quels avantages vous pouvez vous attendre. Tout cela au niveau des OEMs, du concessionnaire et du client.

Qu’est-ce que la gestion d’inventaire des pièces ?

Au niveau le plus élevé, c’est simple : La RIM est un programme axé sur la technologie dans lequel les OEMs collaborent avec les concessionnaires pour s’assurer que les bonnes pièces sont stockées dans les sites appropriés. Du point de vue du OEM, la RIM crée également de la visibilité, et lui permet de voir ce qu’il se passe chez le concessionnaire. (Vous pouvez en apprendre davantage sur son fonctionnement dans notre série Retour aux fondamentaux : découvrez la partie une et la partie deux des principes de base de la RIM.)

Pourquoi est-ce que la RIM est importante ?

Tant l’OEM que le concessionnaire sont responsables et dépendent du maintien de la satisfaction des clients finaux. La disponibilité des pièces chez le concessionnaire joue un rôle important dans cette satisfaction. L’OEM et le concessionnaire souhaitent tous les deux vendre plus de pièces. Ils souhaitent créer une fidélité à la marque, pour pouvoir augmenter les ventes de nouveaux produits. Ils souhaitent également réduire les investissements dans les stocks. Une bonne stratégie de RIM prend tous ces objectifs en compte, et met en place une solution de technologie robuste pour les atteindre. Tout OEM offrant des produits et services par le biais d’un réseau de concessionnaires a besoin d’une solution de RIM. Cela inclut non seulement l’industrie automobile, mais aussi les fabricants d’équipement de construction, d’équipement agricole, etc.

Quels sont les défis que la RIM permet de relever ?

La plupart des OEMs ont des problèmes de satisfaction client. Dans la chaîne d’approvisionnement des OEMs, la disponibilité est probablement très élevée au niveau de l’entrepôt central (environ 99,5 %). Celle-ci chute à environ 98 % dans les entrepôts régionaux. Mais en arrivant au niveau du réseau de concessionnaires, il est rarement possible de mesurer la disponibilité avec précision. Cela s’avère impossible sans disposer de tous les éléments.

Le premier avantage de la RIM, c’est un aperçu du taux de disponibilité chez concessionnaires. Lorsque l’on commence à le mesurer, il tourne souvent autour des 30 à 40 %. C’est un gros problème. Plus l’on se rapproche du client, plus la disponibilité doit être élevée. Une fois que l’on commence à évaluer les services, les stocks, etc., on peut comprendre ce qui doit être corrigé, gérer les exceptions, et commencer à définir des indicateurs de performance clés cohérents sur l’ensemble du réseau.

Développer un argumentaire de vente : qu’est-ce que les concessionnaires y gagnent ?

La plupart des concessionnaires passent souvent beaucoup de temps dans le système de gestion des données (SGD), et se retrouvent fréquemment avec des stocks excédentaires et une disponibilité faible. La RIM permet aux concessionnaires de réduire les stocks excédentaires, tout en améliorant la disponibilité et la satisfaction client. Elle peut également permettre d’accroître le volume des ventes, en garantissant qu’ils disposent des bonnes pièces dans les sites appropriés. Avec un système de RIM de premier ordre basé sur les exceptions, les concessionnaires peuvent gérer leurs stocks en environ 15 minutes chaque jour. Cela signifie qu’ils disposent de beaucoup plus de temps pour se consacrer aux clients. De plus, des conditions générales conçues pour obtenir l’adhésion des concessionnaires peuvent offrir encore plus d’avantages : par exemple, faire grâce des frais de commande urgente.

Pourquoi les OEMs sont gagnants, eux aussi

Pour les fabricants, l’avantage le plus important est la visibilité de la chaîne d’approvisionnement. Sans programme RIM, les OEMs savent rarement ce que deviennent leurs pièces après les avoir vendues aux concessionnaires. Mettre en place la RIM leur permet de mieux comprendre les volumes de stocks, et ce qui se vend au niveau du détail. L’autre avantage clé, c’est que l’amélioration de la disponibilité à un niveau aussi proche du client peut également permettre d’améliorer le volume des ventes. Une amélioration de 1 % de la disponibilité peut faire augmenter les ventes de 0,5 %, ce qui a un impact important sur les revenus.

Une meilleure disponibilité développe la fidélité à la marque, et c’est important pour l’acquisition et la fidélisation de la clientèle. Donc, à terme, un bon programme RIM peut même permettre aux OEMs d’augmenter les ventes de nouveaux produits. Parmi les autres avantages, on peut citer des volumes de retours significativement plus bas, des coûts d’accélération réduits, ainsi qu’une charge mieux gérée au niveau des centres de distribution de pièces, permettant ainsi une livraison plus efficace au réseau de concessionnaires. Par exemple, beaucoup de concessionnaires passent leurs grosses commandes le lundi, ce qui peut créer un retard au niveau du centre de distribution principal. Avec une solution RIM, les OEMs peuvent calculer toutes ces lignes de commande chez tous les concessionnaires, et déterminer lesquelles sont urgentes, et lesquelles peuvent attendre un jour ou deux. Cela facilite également la gestion des tâches quotidiennes dans les entrepôts de pièces.

 

Retrouvez bientôt la deuxième partie de cette série. Pour savoir comment Syncron peut vous aider à atteindre vos objectifs d’optimisation des stocks à travers votre réseau de concessionnaires, découvrez Syncron Inventory.

SHARE THIS POST