Les Atouts Du Logiciel De Disponibilité

La planification des événements non prévus peut aboutir à d’excellents résultats

50 milliards de dollars. Voilà un nombre important qui tourmente le secteur de l’industrie, et qui pourrait ne pas être aussi… important.

Selon les estimations compilées par Deloitte, les temps d’arrêt non prévus coûtent aux fabricants industriels jusqu’à 50 milliards de dollars chaque année. Et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Les temps d’arrêt n’affectent pas uniquement la capacité de production d’un site, avec des estimations variant entre 5 et même 25%, ou l’équivalent d’un trimestre d’exercice entier pendant lequel une machine doit normalement fonctionner. Mais les nombres importants ne sont que des nombres, jusqu’à ce que vous commenciez à évaluer les réelles implications en aval de ce problème endémique.

Des coûts impactés par des usines fermées, des services de prévision-maintenance et des visites d’entretien répétées sur le terrain jusqu’à la sécurité des employés et les échecs des accords de service avec le client contribuent de manière importante au rendement marginal d’une industrie. Et la plupart de ces échecs peuvent être évités.

Aujourd’hui, les usines industrielles disposent de millions de points de données. Mais ces informations sont souvent disparates, désorganisées et sous-utilisées ; certains secteurs de l’industrie sont informés et d’autres non. Réciproquement, des équipes doivent utiliser d’autres approches : équilibrer le coût de l’entretien préventif avec le coût potentiel de la machine ou même du temps d’arrêt de l’usine, en remplaçant de manière proactive des pièces « correctes » pour éviter des temps d’arrêt complets.

La valeur d’un entretien prédictif et préventif

Le logiciel de disponibilité alimente un paradigme différent : utiliser ces informations et cette connaissance pour rediriger le temps de revente à perte et l’investissement dans un modèle « prévision-maintenance » traditionnel vers l’identification des échecs avant qu’ils se produisent, en ciblant les bonnes pièces au bon moment pour que les fabricants, en usine ou sur le terrain, puissent anticiper les problèmes.

Par exemple, prenez un fabricant qui subit 10% de temps d’arrêt chaque année. Cela signifie qu’il perd plus de trois quarts d’heure entre chaque période de travail. Si une société tourne pendant deux périodes de travail de huit heures, cinq jours par semaine, cela signifie qu’elle perd 25 000 heures chaque année. Réfléchissez au fait que des coûts non prévisibles sont synonymes de marges et bénéfices non prévisibles.

À présent, prenons l’équation à l’envers. Imaginez un système activé par un capteur IoT dans lequel les informations de chacune de ces machines sont collectées et analysées à l’aide de du ML et de l’IA, informé par un vaste historique de données pour non seulement surveiller les performances et détecter les anomalies, mais également prédire les échecs du produit ou d’une pièce afin d’éliminer les temps d’arrêt non planifiés et améliorer l’utilisation des pièces. Dans le même scénario, une société est capable non seulement d’améliorer la disponibilité des machines et de recouper ce temps perdu, mais également de créer une nouvelle valeur pour son organisation ou ses clients.

Imaginez les impacts positives d’une solution qui propose une capacité de recommandation automatisée. Il s’agit d’une fonction dans laquelle sont communiquées toutes les recommandations de travaux de service pour les causes profondes et les actions corrigées par le biais d’une demande d’ordre d’exécution (WOR), générée par la solution et directement envoyée au système d’exécution tel que FSM, CMMS ou EAM.

Il s’agit d’une valeur réelle de l’entretien préventif. Et cette valeur augmente de manière exponentielle lorsque vous prenez en compte les avantages pour la productivité et les résultats améliorés du client, surtout en cas de contrats techniques basés sur le risque, qui nécessitent des engagements en matière de rendement.

Compréhension du potentiel de l’industrie 4.0

Une solution efficace permet à l’utilisateur de cibler de manière proactive les produits à taux d’échec élevé, de prévoir plus précisément la demande de pièces et d’améliorer l’efficacité du modèle de service de prévision-maintenance actuellement déployé dans la plupart des sociétés. Conjointement avec les autres forces qui façonnent l’industrie 4.0 (la 5G, l’IIoT, l’IA et le machine learning), le logiciel de disponibilité fait non seulement la transition entre la résolution des problèmes de manière réactive et la résolution des problèmes de manière proactive pour les fabricants, tout en ouvrant également une voie vers de nouvelles façons de travailler et de nouveaux modèles de service, centrés sur le service plutôt que sur le produit.

Ceci permet aux entreprises de créer une nouvelle valeur pour le client tout en réduisant les coûts, y compris l’occasion de créer de nouvelles sources de revenus et de rendre leur société « résistante au futur » avec la montée des modèles de consommation « as-a-service » qui sont actuellement très demandés par les clients. La préférence de consommation en vogue est de faire en sorte que les fabricants de l’équipement d’origine (OEM) passent d’un modèle commercial centré sur le produit à un modèle centré sur le service, ou basé sur un abonnement. Et comme de plus en plus de dispositifs industriels vont encore plus loin, avec des capteurs dans les zones particulièrement difficiles d’accès et des services en retour, ceci devient encore plus attractif pour les clients qui cherchent à limiter l’exposition, à améliorer la sécurité et à garantir la bonne réparation au bon moment.

La compréhension des tendances dans un secteur est importante. Être capable d’analyser ces tendances en temps réel et d’obtenir les informations par le biais de différents canaux, de l’entretien à la planification au chiffre d’affaires, pour prendre des mesures est ce qui fait la différence entre les sociétés à haut rendement et les sociétés sous-performantes. En activant tous les atouts potentiels d’un commerce, et en collectant et exploitant les informations riches déjà présentes au sein de la société, les entreprises peuvent non seulement économiser de l’argent et du temps, mais également augmenter leur compétitivité à long terme.

Le passage vers un logiciel de disponibilité est une stratégie gagnant-gagnant pour la plupart des sociétés, car l’industrie 4.0 continue de s’implanter : c’est une stratégie qui doit de plus en plus se déployer pour augmenter la compétitivité et attirer de nouveaux clients. Et cela vaut bien les 50 milliards de dollars perdus aujourd’hui.

Pour discuter avec un expert Syncron à propos de l’amélioration du temps de disponibilité de vos machines, cliquez ici.

SHARE THIS POST